↑ Revenir à Méthodologie

Le rapport de stage – Méthodologie

Le rapport de stage par Sébastien SCOTT

 

Dans les Master 2 professionnels, il vous sera demandé d’effectuer un stage obligatoire et de rédiger un rapport sur ce le travail que vous avez effectué. Travail individuel et personnel, le rapport de stage se présente sous la forme d’un document écrit d’environ 30 pages hors annexes, écrit en Times New Roman, caractère 12 et interligne simple (cela peut différer selon les formations). Ses pages sont bien évidemment numérotées.

[important]Petite astuce, retirez le numéro de page sur la première de couverture, cela fera plus esthétique.[/important]

 

Tout comme le mémoire, il comprend une Introduction, des parties organisées en chapitres, sections et paragraphes et s’achève par une conclusion.

Il comprend en outre:

 

1 – Une page de présentation

Elle comporte :

l’intitulé du Master 2,

le titre du stage et du lieu où il a été effectué,

le nom de l’auteur,

le nom du président du jury,

le nom du maître de stage et des membres du jury,

l’année universitaire en cours.

 

N’hésitez pas à ajouter un élément visuel tel que le logo de l’entreprise, ainsi que son slogan.

Une citation permet également d’égayer la première de couverture comme par exemple :

 

[important]

« La force sans la Justice est tyrannique,

La justice sans la force est impuissante »

Blaise PASCAL

Je l’ai utilisée pour mon rapport de stage effectué chez des Huissiers de Justice.

[/important]

 

2 – Un sommaire

On y met les titres et les chapitres, il doit se faire en une page en principe.

 

3 – Des annexes

Elles comprennent les sigles utilisés, liste des personnes rencontrées, compte-rendu succinct des principaux entretiens, liste des services contactés, si besoin des données économiques, des cartes, des rapports rédigés… ;

 

4 – Une table des matières (paginée).

La plupart des logiciels de traitement de texte offre la possibilité de créer une table des matières automatiquement. Pensez-y, cela vous fera gagner du temps.

Servez-vous de cette table pour la relecture afin de vous assurer que les titres sont rédigés correctement, qu’il y a bien un enchaînement logique dans le plan etc…

 

5 – Une bibliographie

C’est plus précisément une liste classée des articles, documents, dossiers, conférences, etc, lus et exploités par l’étudiant. Ces éléments doivent être référencés de manière précise et exacte de manière à être facilement retrouvés.

La bibliographie comprend le nom, le prénom (attention toujours le nom avant le prénom, vous pouvez perdre des points  cause de ça, alors prenez garde), le titre de l’ouvrage (en italique), la maison d’édition, l’année de parution et le nombre de pages qu’il contient.

 

Le corps du rapport de stage :

Nous vous donnons un plan général et vous pourrez par la suite ajouter plus ou moins d’éléments comme :

-les consignes du maître de stage,

-les objectifs assignés par lui,

-la méthode proposée et, après discussion, la méthode retenue,

-les moyens alloués,

-le temps nécessaire prévu,

-les résultats attendus,

-les écarts constatés en termes de temps, de résultats, de consommation de moyens,

-les critères d’évaluation de la réussite ou de l’échec,

-les jugements proférés par le maître de stage,

-les satisfactions des interlocuteurs : maître de stage, collègues, relations professionnelles autour des activités, clients…

 

LE PLAN :

Introduction

C’est là que vous introduisez votre stage. Pour commencer, dites que votre Master 2 impose un stage obligatoire de X mois. Expliquez ensuite les raisons qui vous ont poussé à postuler pour ce stage et la manière dont vous l’avez trouvé (village Justice, par un chargé de cours…).

Relatez éventuellement votre premier entretien avec votre Maître de stage qui  vous a permis de le décrocher. Parlez de vos attentes, vos craintes avant que vous ne commenciez à travailler.

 

Remerciements 

Il est évident que vous saurez remercier les personnes qui vous ont le plus apporté tant sur le plan professionnel que personnel :

-Les personnes qui vous ont permis de trouver votre stage,

-Votre Maître de stage,

-Votre tuteur,

-Vos collègues de travail.

 

I – Votre lieu de travail

-La présentation de votre entreprise, Ministère

Evoquez ici l’objet de votre entreprise, Ministère, son histoire, son rayonnement international… Il est toujours bon de fournir quelques chiffres comme le nombre de clients, d’actes ou encore de chiffre d’affaire.

-Votre environnement de travail

Présentez ici votre espace de travail, est-ce que vous êtes dans un bureau, ou en open space… Dans certains rapports de stage, il y a même les plans du bâtiment.

 

II – Les tâches effectuées

-Une comparaison entre les tâches contractuelles prévues dans la « convention de stage » et les tâches réellement accomplies.

En cas de différences, il faudra en expliquer les raisons et présenter une sorte d’autocritique de votre comportement et des résultats obtenus.

– Une évaluation quantitative

Chiffrez le temps passé à réaliser les travaux effectués en rendant compte avec exactitude du temps consacré à chacun d’eux.

Nous vous conseillons tous les jours de rédiger « un journal de stage » qui résume les missions effectuées ainsi que le temps passé à les réaliser. Cela n’a l’air de rien comme ça, mais il vous sera indispensable lors de la rédaction de votre rapport de stage.

-Une analyse des tâches effectuées 

Après avoir dressé une liste objective et détaillée de toutes les tâches effectuées, il faudra les décrire en détail, en expliquer l’intérêt, exposer les difficultés rencontrées, les solutions trouvées (ou pas).

-La mise en pratique des acquis universitaires

Le stage dans le cadre de votre Master 2 a pour objet de mettre en pratique vos compétences juridiques et connaissances universitaires. Démontrez quelles matières de votre formation vous ont servi, qu’est-ce que vous auriez aimé comme formation avant de travailler…

 

III – Les apports

-Un exposé des apports du stage au niveau personnel 

Vos connaissances théoriques ont été confrontées à la pratique et vous avez pu comparer les méthodes utilisées dans l’une et l’autre situation. Il est très intéressant à ce stade de savoir préciser ce que le stage a pu apporter à vos connaissances initiales et évaluer vos progrès (autonomie, raisonnement juridique) voire vos régressions (perte de confiance en soi,…).

 

IV – Appréciation personnelle et bilan

Votre impression personnelle sur ce que vous avez vécu, ressenti et ce que vous en avez retiré.

 

A la fin de son rapport, il convient de le faire lire par son Maître de stage. En effet, il est en droit de vous demander d’ôter certains éléments qui ne respectent pas le secret professionnel, et il pourrait corriger certaines imprécisions juridiques ou techniques. Il serait fâcheux que vous ayez rendu votre rapport à l’administration et à votre Directeur de Master et que par la suite, votre Maître de stage vous demande de tout changer.

 

 

 

 

 

(1 commentaire)

  1. richard koussanta

    salut moi c’est richard étudiant en fin de cycle de licence à la faculté de droit de l’université de Lomé .je voudrai savoir si je pourrai avoir un spécimen de rapport de stage sur mon compte ?merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>